Middle of nowhere

Middle of nowhere

120.00210.00

Photographie numérique, 2014

Tirage numérique sur Papier Epson Satin 250g/m²

Édition limitée à 20 exemplaires, tous formats confondus

Livrée signée avec certificat d'authenticité.

Effacer

Un banc, un haut-parleur, et une lanterne…

Le cadrage est frontal, franc, et montre des éléments qui font appellent à notre inconscient collectif : on se croirait être dans un lieu sous contrôle, un lieu d’autorité, un espace coercitif, comme une prison. Middle of nowhere. L’austérité du sujet et le travail sur la couleur, quasiment inexistant (ce pourrait être une image en noir et blanc), rajoute au minimalisme ambiant ce je ne sais quoi qui pourrait s’apparenter au retrait, au silence aussi. Si paradoxal d’ailleurs cette idée, quand on s’aperçoit que l’un des objets représenté est un haut parleur…

La réalité perçue est omission.

Et pourtant… Cette photographie a été prise sur un ferry ; sur le pont d’un ferry à destination de l’île de Vancouver. Certains penseront que le regard aurait eut plus d’intérêt à se tourner de l’autre côté, vers l’horizon de l’océan. Mais c’est cette opposition des cadrages, dans ce balayage à 180°, que je trouve pertinente. On passe du tout au tout, à un milieu strict, contrôlé, aseptisé ; à un autre, naturel, libre et infini. Le point commun des deux, c’est cette simplicité apparente de la composition : épurée, graphique et silencieuse.



Image tirée de la série Empty Cities de Pierre Clanet réalisée au Canada. 2008
Synopsis
2012 transaltantique, Pierre Clanet, Port à Saint-Malo
Transat
Boîte Postale
La Mancelle © Pierre Clanet
La Mancelle